Les Bateaux

Groupama Team France - 35th America's Cup
Groupama Team France - 35th America's Cup

Du Class AC test au Class AC

xa9; Eloi Stichelbaut / GroupamaTeamFrance
xa9; Eloi Stichelbaut / GroupamaTeamFrance

Les règles de la Coupe de l’America édictées par le « Deed of Gift », document de référence datant de 1851, ont toujours donné un important pouvoir au Defender. Ce dernier a décidé pour la 35ème édition de réduire la taille des bateaux, proposer une plateforme et une aile quasiment monotypes, limiter le nombre de jours de navigation à 150 avant la compétition, et enfin n’autoriser chaque syndicat à ne construire qu’un seul bateau pour l’épreuve.

Aussi, en attendant la mise à l’eau du Class AC de Groupama Team France en décembre 2016, les Français comme les autres équipes, ont contourné la règle, mettant en œuvre une version 1 du Class AC, réplique de ce dernier mais plus courte de 1,50 mètre. Ce catamaran actuellement en construction chez Multiplast et Décision est un véritable laboratoire.

La genèse

Il est un rêve, il est le Saint Graal des régatiers, il est à conquérir, le plus vieux trophée sportif au monde, récompense de la Coupe de l’America, l’Aiguière d’argent. C'est un trophée des temps modernes, témoin de l'évolution du monde et des bateaux depuis plus d’un siècle et demi (165 ans exactement).

Ce rêve est à ce jour celui de l’équipe de France menée par Franck Cammas, Michel Desjoyeaux et Olivier de Kersauson, Groupama Team France. Pour cette quête, le syndicat français s’est doté en 2015, dès l’annonce du soutien de son partenaire titre Groupama, d’un AC45 Series, catamaran à aile rigide et monotype qui lui permet de s’aligner sur le circuit préliminaire à la Coupe de l’America, les Louis Vuitton America’s Cup World Series.

Dans le même temps, un Design Team d’une trentaine d’ingénieurs a été constitué avec différentes entités, permettant la conception et la construction du futur Class AC, le catamaran qui va concourir la 35ème édition de la Coupe de l’America, aux Bermudes en 2017.

Toutefois, une règle édictée par le détenteur américain du trophée, Team ORACLE USA, interdit toute navigation avec le Class AC 150 jours avant la première compétition officielle, soit avant le 26 décembre 2016. Seule solution pour parer cette règle, s’entrainer et valider les différents développements imaginés par le Design Team est la construction d’un faux jumeau ; un catamaran doté des coques d’un 45 pied, mais avec le reste des éléments du Class AC, à savoir l’aile, les poutres, le POD.

Ainsi est né le Class AC Test.



Caractéristiques techniques du Class AC Test

Type : catamaran prototype à foils et aile rigide
Architectes : Design Team Groupama Team France
Constructeurs : Groupe Carboman (Multiplast et Décision) pour les coques et le Pod, la partie arrière de l’aile, Core Builders Composites pour la partie avant de l’aile, King Marine pour les systèmes de dérive et les carénages, Lorima pour le bout dehors, CDK pour le système de l’aile, Heole Composites pour les appendices.
Matériau : carbone Longueur hors-tout : 13,45 mètres
Largeur : 8,47 mètres Déplacement : 2,45 tonnes
Tirant d’eau : 2,40 mètres
Vitesse de pointe : 40 à 50 nœuds

Le Class AC Test Groupama Team France en chiffres
2. Le gain de vitesse au près grâce aux carénages arrières.
3. Le nombre de focs différents selon le vent.
6. Le nombre d’équipiers à bord.
10. Le nombre de kilos de peinture utilisée.
50. Le nombre d’ingénieurs, techniciens, constructeurs… ayant œuvré à la construction du bateau.
445. le poids de l’aile
525. Le poids total de l’équipage.
4 000. La surface en mètres carrés de tissus carbone utilisés.
12 000. Le nombre d’heures nécessaires à la construction de l’aile.
23 000. Le nombre d’heures nécessaires à la construction de la plateforme. 

Du volume dans les coques du Class AC Test pour limiter les risques d’enfournement

Explications de Martin Fischer :
« Avec Groupama Team France, nous avons démarré notre projet très tardivement comparativement aux autres et nous devons maîtriser notre enveloppe budgétaire. Ces deux facteurs font que nous n’aurons jamais deux ou trois bateaux d’entrainements comme certains de nos concurrents. De plus, le seul que nous aurons, sera composé à 90% des pièces qui constitueront notre Class AC qui courra en 2017. Aussi, nous ne pouvons pas nous permettre de l’endommager. Afin de limiter le risque d’enfournement et de chavirage, nous avons décidé d’augmenter le volume à l’avant de nos coques. Nous n’avons touché qu’à la seule partie haute comme le règlement nous le permet. Un redan élargit un peu la coque et nous avons mis du volume dans la hauteur, d’où cette allure singulière… Avec cette forme, nos calculs montrent que nous avons réduit considérablement les risques !»

Du Class AC Test au Class AC

Le Class AC Test est un catamaran laboratoire conçu exclusivement pour l’entrainement et dont l’existence est éphémère mais cruciale en terme de développement pour Groupama Team France. Ce prototype à foils va naviguer en eaux bretonnes, de juillet à fin décembre 2016 afin de permettre au team de valider les choix techniques réalisés depuis octobre 2015 ; mais aussi et surtout de poursuivre les développements et prendre des décisions quant à la construction de pièces futures et autres systèmes qui se retrouveront sur le Class AC. A la fin 2016, le Class AC Test s’effacera au profit du Class AC qui reprendra une majeure partie de sa structure hormis les coques.

VIDEO 3D - Du Class AC Test au Class AC, la trandformation