Class AC Gallery

PHOTOS - Premiers bords du Class AC aux Bermudes

Groupama Team France : première !

Mis à l’eau lundi 13 mars dernier, le Class AC Groupama Team France a réalisé son premier vol ce vendredi 16 au cœur de la baie de Great Sound où se dérouleront, à compter du 26 mai prochain, les matchs de la prochaine édition de la Coupe de l’America.

Les sourires sur les visages au retour à terre en disaient longs sur la réussite de ce baptême du feu.

Groupama Team France : première !

Après une période de trois semaines d’assemblage, il tardait à l’ensemble des membres du défi français de voir s’exprimer la version évoluée du Class AC. C’est chose faite et le résultat semble très encourageant à en croire le skipper Franck Cammas :

« Pour une première, c’est plutôt une réussite, d’autant qu’il y avait pas mal de vent, 18 nœuds avec des rafales à 20 au début !  Tout l’équipage est content. Nous avons eu de bonnes sensations. Nous y sommes allés crescendo et avons petit à petit tiré sur notre Groupama Team France jusqu’à faire des bords rapides tant au portant qu’au près. Cependant, nous n’avons pas utilisé, sur cette première, toute la puissance du bateau, même si nous avons atteint les 37 nœuds à un moment. »

L’équipage Groupama Team France s’est davantage concentré à rependre ses marques après quasiment trois mois sans navigation :

« Nous avons réellement navigué 1h15 à toutes les allures. Nous n’avons pas travaillé les manœuvres mais avons préféré ré-apprivoiser notre catamaran en ligne droite. Le fait qu’il soit plus grand, aide à gagner en stabilité. Les coques mesurent 1 mètre 50 de plus que celles de notre bateau test. Nous allons assez vite et, tout de suite, dès les premiers bords, un bon équilibre a été atteint. Le bateau est vraiment très agréable. »

Même sensation pour le plus exposé des équipiers d’avant, Devan Le Bihan :

« Ca fait vraiment plaisir d’en arriver enfin à cette étape du projet et de partager ça avec toute l’équipe. Certes, aujourd’hui, il s’agissait d’une sortie technique, mais on pressent que toutes les évolutions qui ont été faites pour que le Class AC soit plus économe en énergie, sans toutefois dégrader les performances du bateau, vont porter leurs fruits !»

 

Dès que les conditions le permettront, l’équipe va commencer à utiliser les différents systèmes du bord comme il se doit et réaliser davantage de manœuvres.

Franck : « Il y a pas mal d’évolutions à mettre en place avant d’arriver au potentiel maximum du Class AC Groupama Team France. Il nous faut encore une quinzaine de jours. Mi-avril, nos foils dernière génération vont arriver. Encore une étape en perspective ! En attendant, l’objectif est d’exploiter toutes les minutes possibles sur l’eau ! »

 

Le rythme déjà dense depuis un an et demi ne va faire que s’intensifier afin d’utiliser toutes les opportunités de navigation au cours des 70 jours qui séparent le défi français de son premier duel de qualification le vendredi 26 mai prochain.

 

Les navigants à bord de Groupama Team France

Six marins naviguent à bord du Class AC. Cependant, l’équipe Groupama Team France en compte neuf dans ses rangs afin de pouvoir effectuer des rotations entre les courses, notamment sur les postes particulièrement engageants des équipiers d’avant :

Franck Cammas (FRA) – barreur

Thierry Fouchier (FRA) – Régleur d’aile

Adam Minoprio (NZL) – Régleur d’aile et barreur remplaçant -

Thomas Le Breton (FRA) – Tacticien

Olivier Herledant (FRA) – Wincher en charge d’emmagasiner l’énergie nécessaire notamment au réglage de l’aile

Nicolas Heintz (FRA) - Wincher en charge d’emmagasiner l’énergie nécessaire notamment au réglage des foils

Matthieu Vandame (FRA) – Wincher en charge d’emmagasiner l’énergie nécessaire notamment au réglage des foils

Arnaud Jarlegan (FRA) - Wincher en charge d’emmagasiner l’énergie nécessaire notamment au réglage des foils

Devan Le Bihan (FRA) - Wincher en charge d’emmagasiner l’énergie nécessaire notamment au réglage des foils

 

Le Class AC en bref   : Longueur : 15 mètres - Largeur : 8,47 mètres - Tirant d’eau maximum : 2,40 mètres - Hauteur de l’aile : 23,60 mètres - Surface de l’aile : 100 m2 - Poids de l’aile : 445 kg - Poids de la plate-forme : mini 1887 kg – maxi 1987 kg - Poids total : mini 2332 kg – maxi 2432 kg - Poids équipements média et sécurité imposés par l’organisation : 149 kg - 12 voiles d’avant – 2 safrans en T - 4 foils autorisés – peut naviguer entre 5 et 25 nœuds de vent – vol au près à partir de 10 nœuds et au portant à partir de 8 nœuds de vent - vitesse de pointe 45 nœuds.

 

Mémo sur le fonctionnement de la 35ème édition de la Coupe de l’America

1. Entre juillet 2015 et novembre 2016, les six écuries engagées dans la quête de l’Aiguière d’argent, se sont confrontées sur un circuit préliminaire mondial, lors de neuf grands prix, en flotte, à bord d’AC45 Series, des catamarans monotypes.

2. Entre le 26 mai et le 12 juin 2017 se tiendront des phases éliminatoires divisées en trois temps et au cours desquelles les concurrents s’affrontent en duel (match race) sur des catamarans prototypes :

-       Les Qualifiers du 26/05 au 3/06 : chaque équipe se rencontrera à deux reprises. A l’issue de cette phase, un des challengers sera éliminé.

-       Les Playoffs du 4/06 au 12/06 avec des demi-finales et une finale

Pour cette ultime phase dans les qualifications, les 4 challengers seront répartis en deux groupes pour les demi-finales. Le premier de chacun des groupes à atteindre 5 points remporte sa demi-finale.

Les vainqueurs de ces demi-finales se confronteront ensuite dans une finale où le premier à atteindre 5 points sera désigné comme LE CHALLENGER.

3. Sur deux week-ends les 17 et 18 juin puis du 24 au 27 juin se déroulera le MATCH final la Coupe de l’America qui opposera le meilleur des Challengers au DEFENDER Oracle Team USA. Le premier à atteindre 7 points remportera le plus vieux Trophée sportif au monde.

 

Dernières news

  • {{item.subsection}}
    {{item.category}}
    {{item.tagName}}

    {{item.title}}

    {{item.short_text}}
    {{item.button_text}}
{{percentLoaded}}% loading...