L’équipe

Groupama Team France - 35th America's Cup
Groupama Team France - 35th America's Cup
Navigant
Né le 5 février 1982 à Pont L’Abbé, France
Vit à Brest, France

Thomas Le Breton

About

Situation personnelle : marié, 2 enfants - Louise 4 ans et Victor 19 mois 
Poste au sein de Groupama Team France : Navigant - Tacticien
Formation : STAPS à Brest.

Thomas Le Breton, 35 ans, a effectué trois préparations olympiques successives en Laser puis Finn. Ce colosse né à Pont l’Abbé et qui rêvait de Coupe de l’America, s’est très vite révélé comme un tacticien hors-pair. Calme, discret et d’une extrême rigueur dans son approche tactique, il incarne la « force tranquille » et forme un binôme parfait avec le skipper.

 

Thomas vu par Franck : « Il nous a rejoint il y a peu. Il a toutes les qualités requises et le profil parfait dont nous avons besoin sur ces bateaux. Non seulement son physique est impressionnant, mais c’est un tacticien très pointu, quelqu’un de très calme et serein à bord, qui parle peu mais toujours à bon escient. »

 

 

Parcours et expériences :

J’ai pratiqué la voile en amateur éclairé jusqu’à ma majorité. Initié sur le bateau familial à l’Ile Tudy, j’ai débuté en Optimist à l’âge de 11 ans. Il a fallu me pousser pour que la voile devienne petit à petit une passion. Encouragé par ma famille, je passe en laser. Il faut dire qu’à 13 ans et du haut de mon mètre quatre-vingt, je ne tenais plus dans un Opti ! Ensuite, j’ai intégré le pôle France de Brest à l’âge de 18 ans en parallèle de mes études de STAPS. J’ai passé des heures en laser, puis en Finn en enchainant trois préparations olympiques entre 2000 et 2012. J’ai enchainé sur ce dernier support de bonnes performances : podiums en coupe du monde, 5e du championnat du monde en 2011, 4e du championnat d’Europe la même année.

Au moment de me lancer dans une quatrième préparation olympique, j’ai hésité car envie de me tourner vers l’équipage, de me lancer un nouveau défi et de trouver ma place au sein d’un groupe. J’ai alors rejoint l’équipage d’Aleph en AC45 en 2012 puis Oman Sail en MOD 70.

 

Q&A

SOUVENIRS VOILE

Ton premier souvenir « Voile »
Les croisières. Les devoirs faits dans le bateau avec mes deux grands frères et le retour le dimanche soir à 23h.

Ton meilleur moment en voile ? 
Ils ne sont pas liés à des performances sportives mais plutôt à des moments où tu sens que tu progresses. Après je me souviens particulièrement de mon premier mondial Jeunes de Laser en Australie à 18 ans où je finis 3ème. 

Le pire moment ?
L’accident de Franck fin novembre 2015.

Qu’est-ce qu’évoque pour toi la Coupe de l’America ?
Le haut niveau de la voile, un défi lancé aux sportifs.

As-tu en tête un moment particulier d’une Coupe de l’America ? Si oui, peux-tu nous le raconter ?
2010, Oracle contre Alinghi et la démesure de ces bateaux.

 

LIFESTYLE

Ménage, Cuisine, jardinage, que fais-tu à la maison ? 
Cuisine et jardinage.

Qu’est-ce qu’on trouve dans ton frigo ?
Ca me déprime quand le frigo est vide. Je le remplis de laitages, de bières pour les copains… J’ai un frigo convivial !

Ton rituel du matin ? 
Deux cafés et les infos sur tablette, l’appli Le Télégramme … pour essayer de comprendre le monde dans lequel on vit.

Ton plat préféré ?
Les encornets de ma mère.

Un dimanche sans travail, que fais-tu ?
Je change les couches ! Je vais chercher les croissants pour faire un gros petit-déjeuner à ma petite famille.

Tu dois choisir trois personnes pour diner, qui sont-elles ?
Mes copains… parce qu’avec le projet Groupama Team France, je ne les vois plus très souvent ;-)

Le dernier film ou/et livre qui t’ait marqué ?
Amélie Poulain - un film plaisant et harmonieux.

A quelle émission de TV ou série TV aimerais-tu participer ?
Les escapades du Petitrenaud sur France 5.

Le sport que tu aimes pratiquer ?
Le vélo de route. J’aime l’effort dans la durée, longtemps, tout seul. C’est ce qui me manque le plus. Je serai super motivé pour la Haute Route par exemple.

Celui que tu n’aurais jamais pu pratiquer ?
La course à pied. C’est trop ingrat, pas épanouissant et traumatisant. Et puis ça ne va pas assez vite ! Je suis un grand amateur de vitesse.

Quel est ton meilleur pote dans la voile ?
Felix Pruvot.

Avec quel marin aurais-tu aimé naviguer et pourquoi ?
Tabarly, pour voir si ce qu’on dit sur lui est vrai.

As-tu toujours raison ?
Non, je fais des erreurs et j’accepte assez vite de les reconnaître.

 

HORS CATÉGORIE

Tu étais comment enfant ?
Calme, posé (mais pas mou !) et grand.

Le surnom qui te convient le mieux ?
Patator - parce que j’étais assez doué dans le vent fort.

Ta matière préférée à l’école ?
La géographie.

Celle que tu aimais le moins ?
Le latin.

La reconversion idéale pour toi ?
Pas trop éloigné du sport, en plein air. J’aimerais former, transmettre ma vision de la performance.

Ta retraite de rêve, c’est où ?
Au bord de l’eau, avec un beau bateau en bas du jardin, un dériveur intégral pour aller aux Glénan.

A quelle époque aurais-tu aimé vivre ?
1968 / 1970 - les années sans limite. Pas de limitation de vitesse notamment …

Ta dernière folie ? Ta prochaine ?
J’aime les jouets techniques … un vélo de course.

La pire faute de goût vestimentaire pour toi ?
Les espadrilles avec un pantalon retroussé.

Ton pire défaut ?
Je suis trop gentil et trop calme.

Tu ne pars jamais sans …
Ma famille.