L’équipe

Groupama Team France - 35th America's Cup
Groupama Team France - 35th America's Cup
Navigant
Né le 4 juillet 1980 à Concarneau, France
Vit à Douarnenez, France

Olivier Herledant

About

Situation personnelle : en couple, 2 enfants : Anna (2 ans) et Léonie (5 ans)
Poste au sein de Groupama Team France : Navigant - Wincher en charge d’emmagasiner l’énergie nécessaire notamment au réglage de l’aile
Formation : Préparation aux écoles d’ingénieurs - Centrale Nantes - DEA et une thèse sur la micro-météorologie en 2011.  

Olivier Herledant a 35 ans. Il restaure une ferme quand il n’est pas sur un bateau. Grand spécialiste du Match Racing, cet ingénieur est considéré comme l’un des meilleurs sinon le meilleur embraqueur du monde. Ce solide athlète longiligne à la tête bien faite, qui a été vice-champion du monde de Match Racing avec Mathieu Richard en tant que tacticien, connaît bien le plan d’eau des Bermudes. Il n’a pas mis longtemps à se fondre dans l’équipage, et possède une condition physique telle qu’il peut tourner les manivelles tout en gardant la lucidité nécessaire.

 

Olivier vu par Franck : « C’est un profil incontournable, car c’est un gros gabarit à la tête bien faite, et qui a navigué longtemps à très haut niveau avec Mathieu Richard en match racing comme tacticien. Il ne connaît pas spécialement le multicoque, mais apprend très vite, est à la fois précis et calme. »

 

Parcours et expériences :

A 6 ans, j’ai débuté l’Optimist. Mon père avait un voilier et nous allions souvent aux Glénans, puis j’ai passé mon monitorat de voile. Lycéen, j’ai participé au trophée des lycées, puis, en école d’ingénieur, j’ai rejoint l’APCC à Pornichet où je m’entrainais en Class 8 avec Matthieu Richard. Entre 2000 et 2004, nous naviguons en Mumm 30, nous enchainons les Tour de France à la Voile avec l’équipe de Nantes - St Nazaire et les régates de Match-Racing.

En 2004, j’obtiens mon premier embarquement sur un Class America, celui de China Team en tant que MastMan. Puis, retour au Match-Racing avec deux titres de vice-champion du monde en 2008 et 2010. Pour l’anecdote, en 2010, notre équipage barré par Matthieu Richard s’incline face à celui de Ben Ainslie.

En 2009, je reviens à la Coupe de l’America avec K-Challenge, puis Aleph.

Quand Groupama Team France a cherché a constitué un groupe de navigants, j’ai été appelé pour passer des tests aux Bermudes en novembre 2015…

 

Q&A

SOUVENIRS VOILE

Ton premier souvenir « Voile »
La première fois que j’ai fait de l’optimist, j’étais tétanisé. Je me souviens que j’avais mal au ventre avant d’y aller.

Ton meilleur moment en voile ?
Ce sont ces moments de tension, d’intensité que l’on ne ressent que sur les régates importantes, comme par exemple sur les championnats du monde de match-race ou sur la Coupe.

Le pire moment ?
Le quart de finale en Malaisie face à Ben Ainslie (encore lui). On est passé à côté du truc. On avait tout pour y arriver mais ça se refusait à nous.

Qu’est-ce qu’évoque pour toi la Coupe de l’America ?
On m’en parle depuis mon enfance même si j’ai vraiment découvert la coupe à l’âge de 18 ans à la télévision. J’étais aussi venu voir la préparation de l’équipe à Lorient avec des marins comme Bertrand Pacé.

As-tu en tête un moment particulier d’une Coupe de l’America ? Si oui, peux-tu nous le raconter ?
Auckland, la foule, le paradis de la voile, de beaux bateaux, un beau plan d’eau et la France qui gagne des matchs.

 

LIFESTYLE

Ménage, Cuisine, jardinage, que fais-tu à la maison ?
La cuisine, je le fais et j’aime bien ça. Le ménage, disons que je suis obligé, et pour le jardinage, on se partage la tâche.

Qu’est-ce qu’on trouve dans ton frigo ?
Du poisson et des légumes, souvent de chez mes grands-parents. Des rameaux de pommiers aussi, pour faire des greffes. Je ne mange pas de viande rouge.

Ton rituel du matin ? 
Je m’occupe de mes filles. Perso, je suis plutôt thé le matin.

Ton plat préféré ?
Un plateau de fruits de mer. J’aime beaucoup la pêche, sous-marine ou à la mouche dans une rivière. Ce sont des moments de calme.

Un dimanche sans travail, que fais-tu ?
Un footing et je passe du temps en famille.

Tu dois choisir trois personnes pour diner, qui sont-elles ?
Einstein car il soit être passionnant de débattre avec cet homme, Georges Brassens. Et un membre de ma famille ou un ami.

Le dernier film ou/et livre qui t’ait marqué ?
Le Grand Bleu. Je lis peu de romans, je suis plutôt manuels : jardinage … Mes passions évoluent mais quand je me passionne pour un domaine, je lis tout ce que je peux trouver sur le sujet.

A quelle émission de TV ou série TV aimerais-tu participer ?
Je n’ai plus la télé ! Pour une série, je dirais The Big Bang Theory.

Le sport que tu aimes pratiquer ?
En équipe, le hand-ball. J’en ai fait beaucoup, notamment lorsque j’étais étudiant à Centrale Nantes.

Celui que tu n’aurais jamais pu pratiquer ?
Le football. J’ai deux pieds gauches et je n’aime pas l’esprit qui règne sur le terrain. Je n’ai pas l’impression de partager les mêmes valeurs.

Quel est ton meilleur pote dans la voile ?
Matthieu Richard

Avec quel marin aurais-tu aimé naviguer et pourquoi ?
Christophe Colomb, mais je ne suis pas certain que j’aurais eu le courage de partir sans savoir où j’allais.

As-tu toujours raison ?
Non, mais j’ai tendance à le croire.

 

HORS CATÉGORIE

Tu étais comment enfant ?
Timide, et je le suis toujours. J’étais un enfant sage aussi, nous étions 4 à la maison.

Le surnom qui te convient le mieux ?
Nounours ! Ca vient d’ailleurs de ma période handball.

Ta matière préférée à l’école ?
La physique et la biologie

Celle que tu aimais le moins ?
La philosophie mais j’étais un bon élève, j’étais le 2e de ma classe  J

La reconversion idéale pour toi ?
Un boulot d’ingénieur. La technique me passionne.

Ta retraite de rêve, c’est où ?
Partiellement nomade mais avec un point fixe dans le Finistère.

A quelle époque aurais-tu aimé vivre ?
Le pêcheur en moi dirait à une époque où il y avait plus de poissons mais on est bien là où l’on est.

Ta dernière folie ?
Avoir acheter un terrain et une maison à rénover

La pire faute de goût vestimentaire pour toi ?
Je ne me permettrais pas de donner des leçons sur ce sujet… J

Qui rêves-tu de rencontrer ?
Les hommes politiques, les personnes qui ont de l’influence pour débattre avec eux. J’aime le débat.

Ton défaut ?
La procrastination.

Tu ne pars jamais sans …
Engagement et détermination